Témoignages

Couleur caramel : « L’équilibre, la voie du milieu »- W.Berton –
« Les couleurs le disent »

Je suis venu participer à cet atelier par curiosité, doublée d’une forme de confiance en Pierre et dans le fait que ce moment ne pouvait que m’être bénéfique.

J’y ai trouvé des éléments de réponse à la question que je souhaitais soumettre, un cadre sécurisant et bienveillant pour m’accompagner.

J’ai éprouvé un véritable plaisir aux différents moments proposés, et plus particulièrement à cette déambulation qui m’a permis de me reconnecter à l’essentiel.
Mais le principal enseignement pour moi aura été qu’ à travers l’autre et l’inattendu, c’est d’abord soi que l’on rencontre…

Merci, Pierre, pour cette belle expérience, merci pour ce moment !

Et merci, en ayant décidé d’y participer, de m’être fait confiance.

Quand j’anime un atelier, j’en profite évidemment pour faire ma propre déambulation.
Pour autant je n’ai plus besoin de poser une intention ni de me mettre en mode « voyage »…Juste entrer dans le champ des possibles et « me laisser trouver ».
En voici une au moment ou je coupe le contact de la moto pour retrouver mon « voyageur synchronistique » du moment :

Quand tu te demandes si la maison que tu loues est celle à acheter pour vivre ensemble…

…et si tu t’y enracineras enfin. (Je suis originaire de la Croix Rousse)

« Nous ne sommes pas quelque part,
nous sommes à un instant de nous-même… »

Bertrand Poirot-Delpech « Traversée »

Pierre propose de « déambuler », de voyager, d’aller à la rencontre de soi en se promenant, dans un lieu proche, connu ou nouveau, sans fuir loin de l’univers quotidien.

Déambuler ne serait-ce pas d’abord se -faire des chemins mille et mille fois parcourus et sempiternellement retracés ?

Ambulare, donc se promener, sans autre dessein que vivre l’instant présent et se laisser surprendre, émerveiller par ce que nous offre l’instantanéité.

Mais l’intention n’en reste pas moins posée, énoncée après avoir été réfléchie, formulée, reformulée, avec l’aide de Pierre et de son apaisante écoute, avant d’être oubliée pour laisser le voyage nous y porter.

J’y allais sans foi ; j’ai pris plaisir à redécouvrir la quiétude du voyage découverte sans finalité, sans obligation, en totale liberté.
J’ai noté, comme Pierre me l’avait demandé, ce qui m’a surprise, étonnée, émerveillée.
J’ai noté des faits qui n’avaient rien d’extraordinaire, mais qui m’ont mise sur le chemin de mon intention, comme nous avons pu le souligner avec
Pierre au retour de ma déambulation, assis à un café où la gentillesse d’un restaurateur nous a encore surpris.

La route à parcourir reste longue, mais Pierre m’a au moins aidée à la trouver.

SE PERDRE POUR SE RENCONTRER…


Il est certains poissons
sortis des « rives alitées ».
qui se sont laissés pêcher et sont allés au-delà de leurs peurs de mourir et ont trouvé leur nouvelle respiration ?



J’ai vécu la déambulation comme un rêve ; un jeu qui me confirme où je suis présentement.

Cela me rempli de gratitude pour la vie qui sait si bien me nourrir lorsque « moi » j’arrête de savoir.

Sylvie : http://gitelacoste.com/

1ère DÉAMBULATION :
« Curieuse de nature je suis toujours partante pour découvrir de nouvelles choses, je suis donc partie faire ma déambulation.

D’abord surprise par les messages que je recevais et qui ne me parlaient pas vraiment, mais ils ont pris tous leurs sens quand ils ont été interprétés par Pierre.

De vieux schémas pas complètement guéris qui sont remontés à la surface…

Et OUI !… les synchronicités ne sont pas toujours les messages que vous avez envie d’entendre mais plutôt ceux dont vous avez besoin »

2ème DEAMBULATION :
« Cette fois-ci j’ai été confronté à une autre réalité : celle qu’il est indispensable même quand on se pense « en forme » :

DÉCONNECTER !
PRENDRE DU REPOS !
SE FAIRE PLAISIR !

 » Merci Pierre !


HANABEL – Site internet
Magnétiseuse – bioenergeticienne


Flipper :
« saisir la balle au bond » !

« Quel bonheur !
Je me suis dit que je devrais faire ça plus souvent :
me promener dans le centre de Montpellier, au hasard des rues et des ruelles, libre !

Avec le cerveau droit bien activé, prêt à recevoir les « cygnes » envoyés par mon moi quantique.

Je connaissais déjà les synchronicités pour en avoir vécu plusieurs. Pierre a la méthode pour les provoquer « à coup sûr ».

Un conseil : se laisser aller, faire confiance, s’abandonner et jouer le « je » du hasard. »


Entre maîtrise et lâcher-prise…la verticalité !

La « déambulation » a été pour moi un moment très spécial.
Je me suis senti porté par un ressenti intangible, doux et joyeux.
Les signes étaient nombreux, nettement plus que d’ordinaire.

Répéter cette expérience sera une manière efficace de renforcer ma foi dans la justesse du lâcher-prise et pour me rappeler de me laisser m’écouler (flow)

Merci Pierre pour ton soutien à rentrer dans un état de réceptivité, et pour test apports sur l’interprétation des signes.

Cet état intérieur est comme un guide qui montre le chemin.
Je me souhaite de vivre davantage en contact avec ce guide intérieur pour que mes pas me mènent vers moi et me donnent d’être aligné avec ma juste place.

« J’ai mis des années avant de me décider à partir à l’aventure déambulatoire … Je voulais et en même temps, je ne voulais pas…Un peu craintive avec le hasard qui pourrait donner à voir de soi…

C’est avec bienveillance que Pierre a réussi à me faire percevoir que l’on pouvait réellement être écouté et s’écouter, sans avoir à trop se dévoiler.

C’est sur fond d’histoires, d’images et de poésies; des outils poétiques et désarmants, que les évidences s’énoncent.

Merci pour cette belle aventure étonnante, qui peut mettre en lumières des évidences cachées que l’on ne voyait pas, et qui peuvent être soutenantes »

Cathy

By Pierre Lagrange

« A la rencontre des messages de l’Univers, au détour d’un van !

Etre attentive aux synchronicités, c’est une manière d’être sensible aux messages distillés finement sous mes yeux, un peu comme des rêves éveillés, à la suite de l’enseignement de Jung.

La proposition de Pierre m’a confortée dans l’idée que l’inconscient peut se manifester directement à nous, et sous tant de formes différentes.

  • Point de départ : le van de Pierre où l’atelier du chaudron ! L’essentiel était de bien définir mon intention, et à ce jeu Pierre sait très bien accompagner le questionnement, les errances entre plusieurs propos pour guider vers une formulation claire et synthétique. J’ai adoré me plonger dans les cartes de couleurs, et découvrir à quel point leur vibration était en alliance à mon état du moment. Quelle surprise d’écouter l’histoire associée à chaque couleur !
  • 2ème étape : la déambulation, au fil de l’eau. Et quelles surprises au gré de cette promenade ! Des affiches placardées sur les murs, des musiciens de rue, des parents avec leurs enfants, une bignone gigantesque d’une liberté folle s’élançant au delà des toits…
  • 3ème étape : retour au van, retour en mots, débriefing et clarification du fil conducteur reçu au travers des événements glanés au fil de la déambulation.
  • Cerise sur le gâteau : un dernier tirage de cartes, celui des rives, pour aider à me positionner, toujours en lien avec mon intention de départ. La boucle est bouclée ! Il ne me reste plus qu’à rester bien au centre du fleuve !!!

Un vrai voyage, une véritable découverte, à pratiquer chaque fois que l’on ne sait plus quel chemin prendre !! 0 accoutumance, quoique ! On en redemanderait bien…

Merci Pierre pour ton écoute et ta guidance bienveillante 🙂 »

Corinne

By Pierre Lagrange

« C’est en toute confiance que j’ai joué le jeu et lancés les « dés pourvus de sens » au hasard.

Une déambulation dans un lieu d’exception à St Guilhem le désert ou mon intention à trouver sens au fil de l’expérience.

Mille mercis à Pierre pour cette belle aventure de tous les possibles.

Une expérience à ne pas manquer ! »