Auteur : Pierre Lagrange

 Physicien, conférencier et auteur de la théorie de la « double causalité« , un modèle de création de la réalité fondé sur le libre arbitre, présenté dans ses livres “La Route du Temps” (Le Temps Présent, 2010 & 2014) et « La Physique de la Conscience » (Trédaniel, 2015), puis synthétisé et mis en scène dans le film documentaire de Jean-Yves Bilien « La Route de la Conscience » (Big Bang Boum films, 2015). Ce modèle conduit, entre autres choses, à une explication rationnelle de la synchronicité qui débouche sur un véritable « pont » entre la Science et la Spiritualité.
http://guillemant.net/
http://www.doublecause.net/

« Je n’ai pas participé directement à un atelier mais Pierre m’avait expliqué le principe de ce « Je du hasard ». Je trouvais l’idée intéressante d’autant que je traversais une période difficile aux prises avec des sentiments confus, sorte de malaise sur lequel je n’arrivais pas à mettre de mots. J’ai donc mis en « co-incidence »ce malaise et, comme il me l’avait proposé, je me suis mise à « inattendre » une réponse. En l’espace d’une semaine j’ai vécu 2 situations qui ont eu en moi un fort impact émotionnel :

« Mon premier « Je du hasard » a été pour moi une expérience inattendue et pour le moins surprenante. J’avais posé comme intention de départ ce qui sous tendait mon déménagement à Montpellier qui correspondait alors à une nouvelle étape de ma vie. Au cours des premières minutes de ma « déambulation » je cherchais désespérément des « signes » qui puissent me livrer cette réponse, mais en vain.

Puis mon esprit fût littéralement captivé par les trésors féeriques d’un magasin de décoration si bien qu’une fois sortie, j’étais dans un état sans attente portée pas la joie de ces petites merveilles. Quelques minutes plus tard, toujours sans attente, tout en marchant, mon regard se porta vers une phrase  écrite à la main en rouge sur un mur : « alors tu t’étais cachée ? » J’ai reçu alors cette phrase comme une messagère qui venait me saisir toute entière. Mon corps tressailli transpira d’un coup avant même de pouvoir penser quoi que ce soit.

Mon intention venait d’être honorée !

Après 20 années de vie dans une pénombre confortable, l’heure était venue pour moi de me mettre véritablement dans l’éclat du jour, en pleine lumière !… »

« Les phénomènes synchronistiques sont caractérisés selon Carl Gustav Jung par la coïncidence significative d’un phénomène physique objectif avec un phénomène psychique sans qu’on puisse imaginer une raison ou un mécanisme de causalité évident. A partir de la correspondance maintenant disponible de Jung avec le théoricien de la physique Wolfgang Pauli, on constate que Pauli a eu une participation décisive pour la préparation finale de cette idée. On évoquera les questions qu’ils se sont posées dans leurs discussions sur la causalité, la reproductibilité, le hasard, la probabilité et l’évolution biologique ».