Pour définir cette expérience 2 mots se sont imposés : « bluffant » et enthousiasmant.

Si je l’ai faite, c’est que je croyais un peu avoir, sinon une réponse, au moins une piste ou des idées. Mais là, je l’ai eue en détail : la problématique ET la réponse que j’ai pu mettre en action dès l’atelier fini ! Je dirai que la Synchronicité est magique.

J’aime voyager mais le voyage le plus important pour moi est celui que j’entreprends à l’intérieur de moi même à la découverte du « qui suis je ». Souvent au fonds de moi même il y a un questionnement qui m’échappe et en faisant ce petit travail sur moi même, en cherchant : « quelle est cette essence que je cherche à rejoindre ?  » et en maturant un certain temps, se dessine approximativement un chemin à explorer, que je peaufine jusqu’à « l’idée ainsi épurée, »

J’ai donc écris avec concision ce que je recherchais au fin fonds de moi même. C’est donc dans l’énergie de ma question, mais en faisant abstraction, que ma quête  a commencée avec des yeux l’explorateur.

Après une demi heure, j’en suis restée « baba » d’avoir remplie la feuille de déambulation et surtout de sentir cette liesse intérieure qui me donnait des ailes. Mais le comble fut de constater, en rédigeant l’histoire, que la réponse à ma question, je venais de l’écrire de ma main, comme une évidence surgissant de toutes les suites de synchronicites.

Essayez, le résultat est tout simplement : EPOUSTOUFLANT »

0 comments

Leave a reply